Cuisiner avec précision avec un thermomètre à cuisson !

Un thermomètre a cuisson est un outil quasiment indispensable pour la cuisson de haute précision. Chacun sait à quel point il est facile de rater la préparation d’un plat à cause d’une mauvaise appréciation de la température de cuisson. Il n’est pas évident d’éviter une surchauffe de votre plat, mieux vaut alors pour prémunir d’une mauvaise cuisson avec un thermomètre numérique.

thermomètre cuisson

Le thermomètre à cuisson peut remplir de multiples fonctions, nous nous intéresserons principalement à son utilisation pour la cuisine.

La fonction première du thermomètre est d’indiquer la degré de température lors de son introduction dans les aliments solides (viandes, gâteau, gratins), liquides (eau, huile, thé) ou en cours de transformation (chocolat fondu, sucres, écrémage etc.).

Le thermomètre numérique est généralement composée d’un petit écran LCD ou cristaux liquides, et d’une sonde en acier inoxydable. L’écran peut être séparée ou incorporé à l’écran. Il existe également des thermomètres infrarouge à distance, pouvant calculer la températures des aliments à distance.

th2

t6

t2

t3

Le calculateur doit être en mesure de vous afficher un résultat précis sur de haute température (plus de 200°c). N’hésitez pas à le tester sur de hautes températures pour juger de sa fiabilité.

L’écran doit indiquer les degrés en Celsius et Fahrenheit selon le modèle que vous choisirez. Deux systèmes d’unité (impérial/métrique) peuvent être proposé et l’appareil doit être en mesure d’afficher un résultat à quelques dixième de degrés près.

Un bon thermomètre doit disposer également d’une fonction « HOLD » qui permet d’obtenir une lecture temporaire de quelques secondes et bloque la dernière température sur l’écran jusqu’à la prochaine prise de température. Bien souvent, quelques secondes seront nécessaires pour afficher le résultat, le temps que la température monte ou descente selon votre cuisson. La température doit être précise et apparaître sur l’écran en quelques secondes.

t4

Il existe des appareils que l’on peut nettoyer facilement, certains modèles parmi les plus chers, sont même waterproof et peuvent être lavés aux lave-vaisselle, pour les appareils plus classique, un lave à la main est recommandé sinon votre appareil n’y survivrait pas. Les thermomètres numériques ne doivent pas trop longtemps introduit dans l’eau car le capteur n’aime pas l’humidité et la vapeur. Un petit crochet est également très utile pour le faire tenir sur le bord d’une casserole par exemple.

Globalement, l’utilisation d’un thermomètre numérique doit être intuitive et rapide pour vous éviter de vous exposer trop longtemps à proximité de vos cuissons.

Le diamètre et la longueur de votre sonde sont déterminantes. La sonde doit de préférence être en acier inoxydable pour des raisons de toxicité. Ensuite, la sonde doit être suffisamment longue pour vous tenir à distance les éléments en ébullition, notamment lors du contrôle de la température d’huile de friture ou de l’eau en train de bouillir ou encore pour vous éviter de plonger la tête dans votre four ! La longueur de votre sonde permet également une mesure plus sûre de la température. Cependant la longueur de votre thermomètre doit s’adapter facilement à votre tiroir à accessoires de cuisine.

t3

La sonde doit être également fine pour ne pas abîmer les aliments, une sonde mal calibrée peut faire des trous grossiers dans votre préparation, par exemple sur de la viande, ce qui peut substantiellement perturber localement la cuisson de votre plat.

Un thermomètre numérique peut s’utiliser sur différents supports de cuisson : marmite, casserole, four, barbecue. Quelques soit le cas de figure, une bonne longueur de sonde vous prévient de tout risque de brûlure.

 

A vos fourneaux !

 

Jessica

Fan de cuisine depuis ma tendre enfance j'écume le web à la recherche de nouveautés.