Le Tamis à farine !

Assez des grumeaux dans vos préparations ? Marre de retrouver des pépins dans votre jus ou sirop de fruits ? Un tamis de qualité est fait pour vous ! Le tamis est indispensable pour tout bon pâtissier qui se respecte.

Il en existe essentiellement deux types : un tamis avec ou sans mailles interchangeables. Ces derniers sont plus petits et disposent d’une poignet à main unique.

Si vous n’êtes pas manchot, les deux types d’outils peuvent faire l’affaire.

tamis

Un tamis de qualité est généralement fait en inox, en métal, bois ou en toile. Préférez plutôt le tamis en inox (corps et maille ou toile en inox ), car comme son nom l’indique, il est inoxydable pour une durée maximale en usage quotidien. Les modèles les plus hauts de gamme possède un croisillon métallique posé sous la toile en inox. Par ailleurs, l’inox est plus résistant que bon nombre de métaux (torsion) et résiste mieux à la rouille avec le temps.

Pour les modèles à poignets, je conseille personnellement un modèle à manche en bois ou silicone, car exposés au dessus d’un liquide bouillant, la température peut se propager jusqu’au manche et entraîner une brûlure ou vous faire lâcher le tamis. Une poignée avec fil est également conseillé pour l’accroche, ou si il n’en a pas, un insert pour la fixation.

tamis2

La poignée doit assurer une manipulation ferme et sûre mais sa taille plus petite ne permet pas de contenir autant d’ingrédients qu’un tamis à deux mains. Le tamis sans manche a l’inconvénient d’utiliser les deux mains, mais permet un tamisage plus précis et rapide en plus de pouvoir contenir plus d’ingrédients. Un tamis de grande taille permet de tamiser de grandes quantités dans un minimum de temps. Le tamis sans manche est généralement de la taille d’une assiette classique.

Il est conseillé de laver son tamis à la main dans de l’eau chaude savonneuse ou au robinet, de bien le rincer et de le séchez avec précision avec un chiffon vaisselle. Le lavage lave-vaisselle peut s’avérer une mauvaise idée si vous utilisez des produits assez agressif.

tamis

Il existe des tapis à double mailles et à mailles interchangeable. Généralement, il est proposé trois mailles différentes : une pour les ingrédients les plus fins (farine, levure, sucre, sel, huile, etc.), une maille intermédiaire (pour la poudre d’amande, fruits secs etc.) et une maille plus grosse pour les aliments solides (légumes, viandes etc.). Quelques soit la taille des mailles, il faut vérifier la qualité des perforations et leurs régularités, elles doivent être parfaites. Les cercles de tamis varient de 10 à 90 cm, pour les hauteurs et les épaisseurs compter en moyenne 10 cm.

 

A vos fourneaux !

 

Jessica

<p>Fan de cuisine depuis ma tendre enfance j’écume le web à la recherche de nouveautés.</p>

3 Comments

  1. […] Tamiser ensemble la farine et la levure. […]

  2. […] deux bols, un où vous mélangerez la farine tamisée avec la levure, l’autre où vous fouetterez le sucre avec le beurre, puis ajoutez l’œuf […]

  3. […] cuir environ une dizaine de minutes sans oublier de remuer. Récupérez à l’aide d’un tamis le jus de cuisson et faites le venir à ébullition puis le laisser mijoter pour enfin y ajoutez le […]

Comments are closed.